Skip links

Mes réponses et intensions au Bilan de Motivation

Bien que cela soit confidentiel, que l’intention est bienveillante, fraternelle, je sais qu’il n’est pas forcément évident de répondre aux questions que je pose car cela pourrait paraitre intrusif. Afin de mieux pouvoir s’y  lancer, voici les intentions qu’il y a derrière chaque question ainsi que mes réponses.

Quelle heure est-il au moment où tu commences ?

Question pour calculer le temps moyen qu’une personne met pour répondre au Bilan de motivation afin de pouvoir faire un temps moyen estimé. La statistique n’est pas encore calculée, je la mettrai ici prochainement. Aujourd’hui pour être à l’aise, je ferai en sorte d’avoir 1h30 devant soi, même s’il est possible de le faire en 20mn.

Est-ce que nous nous connaissons ?

La plupart des personnes qui ont fait le BDM me connaissent personnellement. L’ayant fait avec 260 personnes au 12 juin 2021, la recommandation via une personne de confiance se met en place. Enfin quelques curieux arriveront ici après avoir surfé sur internet. Étant aussi dans une position d’employeur recruteur au sein de l’association www.cresol.fr, j’invite  aussi les différents candidats à faire ce bilan de motivation.

Pourquoi viens-tu échanger avec moi ?

Afin d’aller plus vite dans notre échange, c’est intéressant de connaître le besoin ou le sujet commun qui nous réuni.

Je suis aujourd’hui ouvert à échanger avec quiconque.

Sais-tu pourquoi tu t’appelles ainsi ?

Notre nom et prénom étant un fil rouge de notre vie, je trouve intéressant de poser cette question afin de voir si on connaît ses origines. Comme on dit communément, sache d’où tu viens et tu sauras où tu vas. C’est aussi une occasion d’avoir un sujet de discussion neutre et instructif avec sa famille. Étant fan de généalogie, je trouve cela naturel.

Mon père s’appelle Michel et je suis son premier et unique fils, Mickaël dans mon cas correspond un peu à Michel Junior. Ma mère trouvait aussi joli ce prénom. A ce que je sais mon nom provient de ma lignée paternelle jusqu’à mes arrière-arrière-arrière-grands-parents où là c’est mon arrière-arrière-arrière-grand-mère Rose-Acelia Laclé né en 1833 qui a transmis son nom à mon arrière-arrière-grand-père alors que mon arrière-arrière-arrière-grand-père à ce moment là n’avait qu’un n° comme nom car il était né esclave en Martinique. J’ai toujours imaginé que c’était le nom d’un colonisateur blanc sympathique vu qu’il a peut-être transmis son nom avant l’abolition de l’esclavage…

Que signifient tes nom et prénom ?

Même si cela peut paraître un peu anecdotique, je trouve cela toujours intéressant de savoir. Une recherche sur les moteurs de recherche permettra d’en apprendre suffisamment.

Mickaël vient de l’hébreu Mika’el qui signifie “qui est semblable à Dieu”. Mon nom est un outil qui permet d’ouvrir ou fermer des accès. J’ai eu beaucoup de mal à assumer mon nom au début de ma vie du fait des moqueries mais aujourd’hui je suis en phase avec lui, d’autant plus qu’il n’est pas anodin pour moi et commence à prendre tout son sens par rapport à ce que je fais.

Dans quelle ville es-tu domicilié ?

Question afin de voir si l’on est loin l’un de l’autre. J’habite quartier Paul Bert à Tours, en France dans le département 37 : Indre-et-Loire.

Est-ce dans cette même ville que tu es inscrit.e sur les listes électorales ?

Ayant une intérêt pour notre organisation collective, je trouve toujours important de faire le point sur cette question. Cette formalité administrative peut rester aux oubliettes et au moment de voter par exemple aux élections locales, cela n’a aucun sens de voter là où on habitait il y a plusieurs années et on se dit tant pis. Je vote à Tours.

As-tu l’habitude de t’exprimer dans les urnes lors des élections ?

Qu’on qu’on en pense, cela me semble aujourd’hui le moyen le plus simple pour contribuer à minima à notre société en tant que citoyen. Qu’on soit non inscrit, non votant ou s’exprimant à chaque fois, il me semble important de respecter chaque choix. J’ai l’habitude de m’exprimer à chaque fois qu’on me le propose, au pire si rien ne me convient je vote blanc ou nul. J’ai du quand même raté quelques scrutins mais pas volontairement.

Veux-tu dire pour qui généralement ?

Même si je le regrette, je comprends qu’on a pas forcément envie de donner son opinion politique car on sait que cela peut créer des discussions houleuses, je trouve ça néanmoins intéressant d’entendre tous les opinions tel qu’on peut le faire dans les élections sans candidat. J’ai toujours eu tendance à voter pour les verts ou parfois si une personnalité me séduit je vais voter pour la personne. Même s’il n’a que peux d’impact je peux aussi voter stratégiquement pour éviter qu’un candidat passe. Même si je n’ai jamais du voter à droite au premier tour, je n’aime pas me considérer comme une personne de gauche, même si cela peut paraitre bizarre, je suis assez fiers d’avoir eu l’occasion de voter Mélenchon et Macron. Enfin je reste ouvert et trouve intéressant de pouvoir échanger avec quelqu’un qui a des opinions à l’opposé des miennes.

Souhaites-tu poursuivre ? (partie santé)

Si on se préoccupe vraiment des personnes, je pense que la santé est la première chose à aborder. Lorsque l’on trinque ou qu’on se souhaite la bonne année, on se dit tous : “Santé Bonheur”. L’idée de cette partie va être d’aller plus concrètement dans cette préoccupation et non de rester dans le superficiel. A l’origine le “comment ça va ?” a trait à la santé et même plus précisément comment vont ses défécations d’excrément. Cette expression date du moyen age, elle a pris une autre tournure aujourd’hui mais à perdu de son sens ce qui fait que généralement aujourd’hui on répond : “et toi ?” à la question “Comment ça va ?” sans y répondre.

Mes réponses à toute la partie santé : je me sens en bonne forme physiquement. Excepté un niveau de triglycérides trop élevé auquel j’essaie de faire attention, tout semble ok. Je pratique le vélo, le gainage occasionnel (pompes, abdos) et le tennis de table en compétition. Ces pratiques me conviennent même si j’aimerais être motivé à en faire plus. Même si je ne suis pas fan de mon médecin traitant, il me convient car il a tendance à dédramatiser les problèmes physiques que je lui soumet. Je m’ouvre aussi à toute forme de médecine ou autre soin : kiné, ostéopathie, microkinésie, acuponcture, reiki… Je suis assez satisfait aujourd’hui de mon alimentation qui est assez équilibrée du fait que je mange régulièrement dans un restaurent associatif et que je consomme des produits d’une gamme alimentaire cuisinable apportant les apports nutritionnels dont le corps a besoin. Mon sommeil est assez bon, j’ai besoin de dormir entre 6 et 7 heures par nuit. Parfois je fais des cauchemars assez récurrents mais je peux faire aussi des rêves géniaux. Je me mettrai 7 sur 10 comme note du fait que je pourrai faire plus de sport et avoir un meilleur taux de triglycéride et moins d’allergies. Moralement, je suis bien. Même si la vie reste une énigme pas simple à comprendre, j’essaie de prendre chaque épreuve comme une expérience, un jeu ou un apprentissage, le fait de travailler sur moi (psychologie, sexologie, développement personnel, énéagramme…) m’apporte beaucoup et les êtres humains qui m’entourent me permettent d’avoir une belle vie, ce qui me fait être assez optimiste.

Partie bonheur

Par quel moyen ou avec quelle(s) activité(s) as-tu des revenus aujourd’hui ?

Aujourd’hui mon modèle économique se base sur une vie minimaliste et les minimas sociaux, ce qui me permet de travailler bénévolement à plein temps. Ayant aussi bien gagner ma vie en tant qu’informaticien, et musicien, j’ai de quoi investir et des investissements. Ma passion pour la gestion budgétaire et administrative m’ont toujours permis dès mes 18 ans de gérer au mieux mon train de vie. A coté de cela j’ai une activité indépendante de vente à domicile,  je fais de la recommandation commerciale, j’ai quelques droits d’auteurs et des revenus de prêts participatifs, ce qui fait que j’ai un revenu suffisant pour moi aujourd’hui.

Que fais-tu à partir de demain ?

Je développe des relations de confiance qui permette le développement du courage, de l’écoute, de la richesse et du bien être.

Que fais-tu les jours suivants ?

Je travaille bénévolement au Cré-sol, à L’Âne Spirit, sur ce site, j’organise des soirées et fait un tube musical.

Dans quel lieu souhaites-tu vivre ?

Je me sens très bien domicilié à Tours et j’ai un van aménagé qui me permet d’itinérer n’importe où quand je veux.

Partie organisation

J’ai un agenda personnel numérique synchronisé avec créneaux accessibles en public.

Je note mes choses à faire dans un document en ligne.

Ma boite de réception mail contient une centaine de mail que j’aspire encore à faire diminuer.

J’ai une affinité avec le présentiel et j’apprécie particulièrement le réseau Discord. J’aime m’adapter au moyen de communication des personnes mais je boycotte encore certains réseaux.

MBTI

le 14/10/2018 : ESFJ-A (76/56/63/53-56)

le 10/05/2020 : ENFJ-T (79/56/60/54-54)

Voilà, même si je trouve cela dommage, il reste tout à fait possible de ne pas  répondre à certaines questions. Mes réponses sont assez exhaustives mais elles peuvent aussi être beaucoup plus courtes. A toi de jouer maintenant pour faire le :

Bilan de motivation